English | Français  

ACMQ

Résultats du projet

Qu'est-ce qu'une mesure de qualité?

Qui est l’acmq?

Consensus national

Sommaire du consensus national

Les 30 mesures de santé détenant les meilleures cotes

Base de données sur les mesures de qualité

Domaines prioritaires

Infrastructure des données

Stratégies de mise en oEuvre des mesures

Transmission et échange de connaissances / Communications

Activités du projet

Personne ressource pour le projet

Liens utiles




Mot de passe pour le personnel du projet et pour les partenaires
  

Les 30 mesures de sant? d?tenant les meilleures cotes

Contact hebdomadaire lors de dépression sévère Rang global: 14
La fréquence des contacts pour les personnes en dépression majeure devrait être : hebdomadaire lors de symptômes dépressifs sévères; chaque deux à quatre semaines en présence de symptômes légers ou modérés.
Domaine : Patients souffrant de troubles de l'humeur
Troubles psychologiques caractérisés par des états émotionnels anormaux incluant la dépression majeure et les troubles bipolaires. Aussi nommé désordres affectifs.
Autres domain(es) : Continuité, Être centré sur le patient
Argumentaire
Improving attitudes toward antidepressant medications along with the patients ability to handle medications side-effects and key factors in promoting greater adherence to maintenance treatment and thus greater likelihood of preventing relapse. Interventions toward this end may include patient visits with a depression prevention specialist (PhD, MSN, MSW who has received special training) and follow-up phone calls. Interventions are critical to educating the patients regarding the importance of preventing relapse, safety and efficacy of medications and management of potential side effects.

The prevention of relapse is of primary importance in the treatment of major depression. From 50 to 85% of people who suffer an episode of major depression will have a recurrence, usually within two or three years. Patients who have had three or more episodes of major depression are at 90% risk of having another episode. Cognitive Behavioral Therapy and Interpersonal Therapy help protect against/prevent relapse.
Référence principale
Major Depression in Adults in Primary Care. May 2004, Institute for Clinical Systems Improvement. P: 22 Retrieved Aug 3, 2006 from: http://www.icsi.org/knowledge/detail.asp? catID=29 &itemID=180
Niveau des preuves
I: Des études toujours de haute qualité utilisant des méthodologies de recherche assez rigoureuses ou des études bien contrôlées portant spécifiquement sur les soins de première ligne en santé mentale.

Synthèse des commentairesAjout de commentaire
  • *La pertinence augmente s?il n?y a aucun autre suivi ou contact.
  • Je suggère une fréquence aux six à huit semaines dans le cas de dépression légère.
  • Je suggère une fréquence aux deux à quatre semaines, jusqu'à ce que l'efficacité du traitement soit atteinte; après quoi, une fréquence aux deux mois est acceptable.
  • Ceci pourrait inclure les contacts téléphoniques.
Variations dans les résultats
Rang selon les cotes
Pertinence 27
Applicabilité 11
Importance générale 16
 
Rang selon les groupes d'acteurs
Universitaires/chercheurs 17
Cliniciens 22
Usagers 9
Décideurs 18
?
 
Rang selon les groupes particuliers
Premières Nations 7
Régions rurales 14
Acteurs fédéraux 2
Rang selon les provinces et territoires
CB AB SK MA ON QC NB IPE TN YU TNO NU
52 41 44 29 17 18 15 2 56 6 84 32 5
 
Rang global

      

14


SA10e (B641)

 
Distribution des cotes des personnes sondées
Pertinence
100
90
80
70
60
50
40
30
20
10
0
0.53 0.53 0.35 0.53 0.53 4.31 15.4 45.61 32.19
1 2 3 4 5 6 7 8 9
Faible Élevée
Applicabilité
100
90
80
70
60
50
40
30
20
10
0
0.53 0.53 1.07 1.39 3.41 3.87 14.76 44.87 29.56
1 2 3 4 5 6 7 8 9
Faible Élevée
Importance générale
100
90
80
70
60
50
40
30
20
10
0
1.25 11.9 86.85
3 2 1

3 = non essentielle
2 = intéressante
1 = indispensable

Tous droits réservés à © ACMQ et CARMHA • infoceqm-acmq.ca

Les opinions affichées ci-après ne reflètent pas nécessairement les politiques officielles de Santé Canada.